PRIX DES DROITS DE L'HOMME 2019

Jihad van de Moeders & Prof. Gerrit Loots

7 Décembre 2019, Vrije Universiteit Brussel

À PROPOS DE PDH

À la suite de la Journée internationale des droits de l'homme, la Ligue Flamande des Droits de l'Homme remettra son Prix annuel des Droits de l'Homme le samedi 7 décembre 2019.

Cette année, la Ligue félicite le Professeur Gerrit Loots et l'organisation Jihad van de Moeders pour leur persévérance à ramener des citoyens belges et leurs enfants de Syrie et leurs enfants. Ils ramènent l'humanité dans un débat fortement polarisé et défendent une position de principe basée sur les droits de l'homme et des enfants.

Jihad van de Moeders est un collectif de mères des revenants belges de Syrie qui offre un soutien à tous les membres de la famille des revenants par le biais de groupes de discussion hebdomadaires et se tient informé des dernières nouvelles des camps kurdes. Elles combattent également la radicalisation chez les jeunes en les sortant de leur "bulle" par des activités et en les mettant en contact avec d'autres jeunes. Pour ces initiatives, la mère responsable Nabila Mazouz reçoit à juste titre le Prix le 7 décembre.

Prof. Gerrit Loots a déjà visité les camps kurdes en Irak à deux reprises afin d’aider les revenants belges de Syrie et leurs enfants. Grâce aussi à lui, six enfants ont déjà été ramenés en Belgique. La Ligue espère que Gerrit Loots pourra continuer à convaincre le gouvernement belge de son engagement inépuisable à rapatrier activement ces enfants et leurs parents, en tant que solution la plus sûre et la plus humaine.

INFOS PRATIQUES

Où et quand

Des contributions de

  • Journaliste de la VRT Rudy Vranckx (avec réservation)
  • Commissaire aux droits de l’enfant Caroline Vrijens et Bernard De Vos
  • Présidente de la Ligue Flamande des Droits Humains Kati Verstrepen
  • Enfants belges (des revenants de Syrie)
  • Harpiste Stien de Neef
  • Et plus...

GERRIT LOOTS PARLE

NABILA MAZOUZ PARLE

POSITION DE LA LIGUE

Même en ce qui concerne le retour des citoyens belges et de leurs enfants, la Ligue aborde la question sous l’angle des droits de l’homme. Tout le monde a des droits fondamentaux, simplement parce qu'il est humain. Cela s'applique aux rapatriés, à leurs enfants et à tous les résidents de la Belgique. C’est précisément pour cette raison que la Ligue est convaincue que La meilleure solution est de juger les revenants belges de Syrie en Belgique. Les citoyens belges en Syrie risquent actuellement d’être jugés en Iraq par des tribunaux qui ne respectent pas les droits de l’homme et qui, en plus, appliquent la peine de mort. D'autre part, c'est aussi l'option la plus sûre pour le reste de la population belge. L’Irak risque de ne pas pouvoir juger tous les accuses et de les relâcher tôt ou tard. Les combattants risquent alors de revenir eux-mêmes, sans procès et donc sans punition ou projet de réinsertion. Il est également important pour les victimes de ces atrocités que ces affaires soient traitées par un tribunal indépendant qui respecte les droits humains de toutes les personnes impliquées. Elles ont le droit d'être entendues et de connaître la vérité sur ce qui leur est arrivé.

Nous arrivons ensuite à la question la plus importante dans le contexte de ce prix: quid de leurs enfants? Il est crucial que tous les enfants soient ramenés le plus rapidement possible. Ils sont en grand danger physique et psychologique dans les camps kurdes, où les enfants vivent dans des conditions insalubres et où Daesh prospère de nouveau. Les enfants ne peuvent être tenus responsables des actes de leurs parents et ont le droit d'être des enfants à part entière. De plus, il est important pour le traitement des traumatismes et la réintégration sociale qu'ils soient rapatriés avec leurs parents. Lorsque les parents sont présents (qu'ils soient ou non en détention), les enfants peuvent rester en contact et obtenir une image plus complète et réaliste de ce qui s'est passé.

Lire la position complète ici.

GAGNANTS PRÉCÉDENTS

  • 1991 Gastvrij Lint
  • 1992 André De Cock
  • 1993 Couleur Locale
  • 1994 Jef Vanwingh
  • 1995 Centrum voor de Rechten van het Kind
  • 1996 Moeders voor Moeders
  • 1997 Vakbondsafvaardiging van arbeiders en bedienden Renault-Vilvoorde
  • 1998 Kerkwerk Multicultureel Samenleven
  • 1999 Mong Rosseel, 'Vuile Mong en de Vieze Gasten'
  • 2000 Lieven Dupont
  • 2001 Ludo De Witte
  • 2002 Gretta Nieuwenhuizen
  • 2003 Willy Derveaux
  • 2004 Gal, cartoonist Gerard Alsteens